Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

Classé dans : Découvertes touristiques, Développement du produit touristique — Jean-Michel Perron @ 19 h 00 min

Je n’ai pas la prétention de connaître toutes les entreprises et les activités en tourisme au Québec, mais je vous propose 5 gagnants :

1. L’application « Sorties météo » de BonjourQuébec

 

La nouvelle fonctionnalité de Tourisme Québec pour combattre le pessimisme des Météomédias de ce monde !

La nouvelle fonctionnalité de Tourisme Québec pour combattre le pessimisme des Météomédias de ce monde !

 

Vous savez comment on devient vite casanier lorsqu’on annonce de la pluie ou de la neige surtout que nos bulletins météo exagèrent tout le temps soit par le % du risque de précipitations,  le facteur de refroidissement éolien ou par l’humidex….Lisez mon carnet là-dessus de l’an passé…

Un outil exceptionnel développé par Tourisme Québec pour répondre à une problématique réelle, super pour nos concierges d’hôtels….Faudrait qu’il soit diffusé largement surtout avec son apps développée pour les iPhone…

Belle vision du sous-ministre Georges Vacher.

VOYEZ LA SUITE DU BILLET…

À vous de jouer!

Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

2 commentaires

  • Jean-Michel Perron

    Mme Normand.

    À votre question sur les taxis de Montréal et les concierges d’hôtels, voici ma réflexion: les chauffeurs et leurs véhicules sont souvent le premier ou le dernier contact d’un touriste avec Montréal et le Québec. Nous continuons de négliger ce fait alors qu’il y a aurait tant à faire au niveau d’une formation spécifique destinée au chauffeur sur l’importance de l’accueil et leur connaissance de Montréal. Mais avant de leur exiger quoi que ce soit de plus, c’est une honte de voir leurs conditions de travail ! En ce qui concerne la pratique de  » bachsishs  » exigés par les concierges, c’est une pratique universelle qui ne changera pas. Même si ce n’est pas le client qui paie cette  » commission « , les chauffeurs et cies de taxis avec moins de revenus doivent nécessairement diminuer la qualité ou l’entretien de leurs véhicules ou choisir des chauffeurs qui coûtent pas trop chers….à la longue c’est le client qui paie pour un service de moindre qualité. Et c’est toute la nition de « valeur » qui est remise en question pour Montréal. Le prix a relativement peu d’importance, la question fondamentale: est-ce qu’en tant que touriste, j’en ai pour mon argent ?

  • France Normnad

    J’apprécie l’application de sortie météo de Bonjour Québec.

    Je suis triste que le Grand Prix du Tourisme 2011. Etre gagnant ou participant aidait d’un point de vue marketing a ventre stratégique de l’établissement ou d’une attraction aux yeux du consommateur. Par contre, il est vrai que ces dernières années la formule et les coûts exorbitants faisaient en sortent que les mêmes entreprises y participaient.

    Quel est votre opinion sur la sortie des pourboires aux cies de taxis versus les hôtels??? Pour ma part, je préférais (quand j’étais réceptionniste) donner un pourboire à une compagnie de taxi fiable qu’à une compagnie qui abusait du client, volait mes clients(connexion sur autre extension) ou se bâttait dans le lobby jusqu’au sang.

    Dieu seul s’est que nous en avons vu depuis les 20 dernières années!!!!

    Nous devons tout de même tenir notre engagement de service envers le client même avec l’utilisation des services connextes.

Voir tous les commentaires (2)


Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

Classé dans : Découvertes touristiques, Marketing des destinations, Nouvelles technologies — Jean-Michel Perron @ 17 h 31 min

 

Mise en marché d’une destination touristique

Belle texture d’images qui fait ressortir une destination (Tourisme Bretagne) en nous faisant décrocher…c’est comme la vidéo de l’Islande présentée il y a deux semaines mais ici pour Babyboomers…Et comme les Babyboomers se voient 20 ans plus jeunes que la réalité, je crois que le style très cool et naturel des figurants et acteurs islandais accrochait encore plus que cette vidéo pourtant très aguichante aussi…. on sent plus de romantisme.

 

Be Breizh – Film for Tourism Bretagne/Brittany Tourism from Jeremy Hofmeister Mac Lynn on Vimeo.

 

 

Vidéo comique sur une destination touristique

Très très audacieuse et risquée comme vidéo ! Sexe et religion, deux sujets qui peuvent offenser à moins que l’on vise précisément ce segment de mâles en chaleur.
VOYEZ LA SUITE DU BILLET…

À vous de jouer!

Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

1 commentaire

  • Mélanie Guérette

    Merci pour ces vidéos. C’est toujours le fun de voir ce qui ce fait ailleurs.

    Ma préférée est toujours celle de l’Isalande… trop hot. Je crois que c’est la tune, les images stupéfiantes et surtout le côté comique de voir ces gens danser !

    Celle d’Israel me dérange. Je comprends qu’ils veulent surprendre mais le language et les images utilisées sont trop osés pour moi et malheureusement ne me donne pas le goût d’y aller.

    J’ai hâte à vendredi prochain!

Voir le commentaire (1)


Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

Les vidéos du vendredi !

23 septembre 2010

Classé dans : Découvertes touristiques — Jean-Michel Perron @ 21 h 14 min

 

À compter d’aujourd’hui, et ce tous les vendredis, je vous propose deux vidéos en tourisme et une photo qui en dit long dans trois catégories différentes.

 Mise en marché touristique : l’Islande : une vidéo promo époustouflante !  Ça, c’est du marketing !

 

 

 

 

Vidéo comique en tourisme: ça c’est du service, qui dit mieux ?

            Cliquez ICI pour voir la vidéoTRAVELOCITY

 

Nouvelles technos en tourisme : un fantasme japonais dans la ville côtière d’Atami où on déploie  13 lieux romantiques pour se faire photographier avec une belle virtuelle ou encore à l’hôtel Ohnaya qui permet, grâce à la Réalité Augmentée, de mettre des filles dans son lit  !!!!

Hotel Japon

À vous de jouer!

Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

6 commentaires

  • Les vidéos du vendredi ! « Blogue de JM Perron

    [...] ressortir une destination (Tourisme Bretagne) en nous faisant décrocher…c’est comme la vidéo de l’Islande présentée il y a deux semaines mais ici pour Babyboomers…Et comme les Babyboomers se [...]

  • Francine Patenaude

    Wow ! Vive l innovation en communication .Ça donne le goût d y aller …demain ! Let s go !

  • Marie-Eve Lambert

    Ils ont bien su passer leur message, on veut tous se rendre maintenant en Islande. Mission accomplie!

  • Mario Sévigny

    Excellent! Autant tes billets soulèvent des interrogations autant ces vidéos donnent de l’inspiration. Continue tes recherches dans ce sens, c’est vivant! Bel automne!

  • Claude Valade

    Super… des idées pour le nouveau comité Performance de l’industrie touristique. Bonne journée.

  • Diane Jacques

    WOW, disons que ça met de bonne humeur un vendredi matin pluvieux. Beaucoup de plaisir à voir le vidéo. Merci de partager tes découvertes avec nous Jean-Michel

    Bonne fin de semaine

Voir tous les commentaires (6)


Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

Classé dans : Découvertes touristiques — Jean-Michel Perron @ 8 h 50 min

 
Essipit. Entendre le souffle des baleines de son salon: wow !

Essipit. Entendre le souffle des baleines de son salon: wow !

 

     Mes coups de coeur

  

  • La qualité des routes au Québec est enfin en hausse rapide. Un enjeu de taille qui se règle, bravo !
  • Casse-croute Mademoiselle Maria à Maria en Gaspésie (route # 132) et celui de St-Michel-des-Saints  à l’entrée du village à gauche: personnels attentionnés, rapides et très très bon. Les meilleurs de l’été 2010.
  • Hôtel Château Blanc (Riotel) à Bonaventure en Gaspésie. Accueil personnalisé exceptionnel. Bon rapport qualité/prix.
  • Château & SPA Lac Saint-Jean, nouveau complexe de condos à Chambord directement sur le lac : wow !
Chalets & SPA Lac Saint-Jean ouvert en juillet derrnier: qualité et directement sur le lac !

Chalets & SPA Lac Saint-Jean ouvert en juillet dernier: qualité et directement sur le lac !

    VOYEZ LA SUITE DU BILLET…

    À vous de jouer!

    Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

    2 commentaires

    • Emilie Cayer-Huard

      Il est vrai que la qualité de l’accueil est très hétérogène quand on voyage au Québec et qu’un mauvais accueil peut déteindre sur l’ensemble de l’expérience vécue par le visiteur. Aussi, « être accueillant » et « savoir accueillir » ne signifient pas tout à fait la même chose; nous autres Québécois avons le tutoiment et la familiarité facile!
      De plus, les emplois touristiques présentent certains avantages tel que travailler avec des gens en vacances, souvent dans des lieux exceptionnels, en plus de bénéficier de congés bien mérités à la fin de la saison… mais il faut aussi demeurer patient et courtois tout en faisant preuve d’un professionnalisme constant! Le visiteur du mois de mai n’a bien souvent pas droit au même sourire et à la même attention que le visiteur du mois de septembre et c’est bien dommage! Dans ces cas précis, il n’y a pas que le montant du pourboire que touche l’employé qui en souffre mais bien l’image de toute un entreprise ou toute une destination…

    • Bernard

      Je reviens du Québec que j’arpente de long en large (54 eme voyage en 23 ans), et je suis tenté de faire quelques commentaires ressortant d’un étranger comme moi:
      1 LA SIGNALISATION est toujours aussi compliquée pour un Européen, quand elle existe ! Par exemple, pour trouver l’aéroport de Québec en arrivant de Chicoutimi, il faut s’accrocher, quelle que soit les routes avoisnantes que l’on essaye de prendre pour s’y rendre ! Aucune signalisation, sauf au dernier moment.
      2 AUTOBUS REGIONAUX. Bravo pour Intercar qui nous promet même l’internet à bord et dont les sièges sont confortables et les tablettes type avion alimentées en électricité ! On y vient enfin peu à peu dans les TGV français, mais cela prend du temps ! En revanche, grandes imprécisions sur les arrêts pour se rendre de Montréal à Saint Gabriel ! Dans la ville même, personne ne sait où l’autocar s’arrête ! On a interet à s’accrocher et à ne pas se perdre dans les approximations québécoises de cette compagnie. Et quand on appelle les renseignements un dimanche, personne au bout du fil, sauf un disque qui tourne en rond !
      3 Autoroute QUEBEC SAGUENAY En revanche, chapeau pour la future autoroute qui joint les 2 villes de Québec et de Saguenay, superbe. Mais quand sera-t-elle enfin terminée ?

    Voir tous les commentaires (2)


    Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

    Classé dans : Découvertes touristiques — Jean-Michel Perron @ 18 h 48 min

     

    Je suis revenu hier du Royaume-Uni. Un voyage d’étude sur le développement durable, les constructions vertes et les écovillages en compagnie de Mélanie Guérette et Ronald Arsenault de la coopérative Contact en Gaspésie. Ils veulent changer le monde avec un projet touristique audacieux en plein bois. Des gens d’exception, car ils ont la foi de pouvoir agir et ils sont vrais. C’est ce qui manque cruellement au Québec actuellement où on souffre de constipation collective à plusieurs niveaux. Ils veulent faire un tourisme différent qui place l’humain dans sa relation avec ses pairs et son environnement au cœur de l’expérience. Vous savez quoi ? Ils vont réussir, pas parce que j’ai la chance d’imaginer avec eux le projet, pas parce que c’est en Gaspésie. Tout simplement, parce que c’est comme ça des fois dans la vie. En passant, ils ne font pas que rêver; ils opèrent déjà depuis deux ans avec une offre de produits écologiques  en bois autant pour les résidences que pour le commercial.

     

    Ronald, Mélanie et moi devant l'humble demeure d' Élizabeth II

    Ronald, Mélanie et moi devant l'humble demeure d' Élizabeth II

     Quelques impressions éparses et souvenirs de ce voyage: VOYEZ LA SUITE DU BILLET…

    À vous de jouer!

    Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

    4 commentaires

    • Ronald

      Merci beaucoup Jean-Michel pour ce beau témoignage mais surtout de partager, avec conviction, notre rêve. Le rêve est ce qui nous défini en tant qu’entrepreneur mais aussi en tant qu’être humain en quête de dépassement. Et le rêve ne peut devenir réalité que lorsqu’il est partagé par la collectivité…et c’est ce sur quoi nous travaillons. Participer au bien commun en développant des comportements responsables est la plus grande fierté à avoir et qui enrichie une détermination souvent insoupçonnée. Le tourisme durable est ainsi à mon avis un excellent outil d’émancipation sociale et de développement de richesse collective, il faut savoir développer ce secteur de façon intelligente et conséquente ce qui est tout un défi en soit. Et Jean-Michel en est un expert…

      Si je peux me permettre je citerai les paroles d’un politicien qui transpose bien les choix sociales et environnementales auxquels nous sommes confrontés en ce moment et où nous devrons agir avec diligence et sagesse:

      Bâtir une société durable

      « Il est un temps où le courage et l’audace tranquilles deviennent pour un peuple, aux moments clés de son existence, la seule forme de prudence convenable. S’il n’accepte pas alors le risque calculé des grandes étapes, il peut manquer sa carrière à tout jamais, exactement comme l’homme qui a peur de la vie.  » RL

    • Mad

      J’aime beaucoup ce que vous faites et il ya de + en + de québecois qui font ce genre de voyage pour voir ce qui se passe ailleurs..Mais à quant y’aurat’il des actions concrètes, ici, pour le Québec ?

      Je viens de découvrir 2 rêveurs en cavale et d’apprendre qu’il y a spéculations pour vendre les terres de St-Hyacinthes au Chinois !

      Continuez…en espérant que cela portera fruits !!!!

      Bonne journée.

    • Cyr Ma

      Merci de partager avec nous et de nous mettre la réalité en face. =o)

    • Danielle D.

      Deux rêveurs en cavale…Loin d’être un rêve, cette sérieuse démarche en quête de connaissances était dévouée à aller chercher des informations sur ce qui se fait ailleurs dans le domaine de la construction écologique, en connaître un peu plus sur l’évolution d’un éco village tel que Findhorn qui existe depuis plus de 50 ans et en terminant, échanger avec différents intervenants d’Eden Project. Ces porteurs de drapeau, Ronald et Mélanie, ont pour objectif de créer un milieu de vie sain, positif et durable en coopération avec la nature, et ce, au QUÉBEC!!!
      Voici une citation sur le site de Findhorn: « Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens réfléchis et engagés peut changer le monde; En effet, c’est la seule chose qui ait été jamais fait. – Margaret Mead
      Ta compagne de vie, témoin de ce merveilleux voyage.

    Voir tous les commentaires (4)


    Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

    Classé dans : Découvertes touristiques, Développement du produit touristique — Jean-Michel Perron @ 19 h 55 min

     

    Biere

    Je crois qu’on se trompe royalement à vouloir faire du vin au Québec. Malgré toutes nos routes des vins et nos producteurs de talents, on n’atteindra pas de sitôt une qualité qui rendra nos vins uniques et enviés.  Tout le contraire de la bière qui depuis quelques années profite de l’incroyable éclosion de dizaines de microbrasseries exceptionnelles telles que Dieu du Ciel à Saint-Jérôme, la Mc Auslan à Montréal, L’Alchimiste à Joliette ou la Microbrasserie de Charlevoix ainsi que des dizaines d’autres à travers presque toutes les régions du Québec. Je crois que par habitant, en 2010, on possède la plus grande richesse de bières artisanales au monde. Selon Wikipedia, Il y a 250 microbrasseries en France, 397 aux États-Unis et 90 au Canada dont 60 au Québec selon la liste des brasseurs de l’excellent site «  Critique bière  » ! VOYEZ LA SUITE DU BILLET…

    À vous de jouer!

    Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

    2 commentaires

    • Normand Breton

      Effectivement, ce ne sont pas les artisans brassicoles qui manquent au Québec. Il apère important, pour les destinations, d’intégrer cette offre à celle de l’agrotourisme et la découverte de produits régionaux incluant les vins, les cidres, les fromages etc. Par ailleurs, un excellent ouvrage a été publié en 2009, Les Microbrasseries du Québec par Jean-François Joanette. Je vais profiter de la tribune et prêcher pour ma paroisse en vous invitant à venir découvrir la toute première microbrasserie en Outaouais, ouverte en 2009 dans un bâtiment patrimonial à Gatineau (secteur de Hull); Les Brasseurs du temps. Ce projet s’inscrit à merveille dans le spectre d’authenticité et d’expérience. En plus d’un restaurant, les visiteurs pourront en apprendre davantage sur les techniques brassicoles avec un centre d’interprétation.

      Bon apprentissage et bonne dégustation!

    • Vincent

      Bonjour M. Perron,
      Je partage entièrement votre point de vue. Le touriste est de plus en plus enclin à vivre des expériences colorées, à gouter le terroir et à découvrir les artisants et leurs produits. En plus, le thème de la bière est franchement propice à raconter des histoires, notre histoire. Nul doute que nous aurions avantage à élaborer une image de marque commune et forte pour notre bière, loin des montagnes bleus et des mini-jupes aguichantes. Je pense que le défi de la commercialisation de cette route réside dans le jeu d’échelle entre les microbrasseries qui ont pris leur place sur les marchés et les tout petits producterus qui peinent parfois à produire suffisamment et à distribuer leurs produits. Tout de même, fort à parier que la route des bières (et surtout des lieux de partage de nos joyaux houblonneux) pourrait créer de l’engouement et de la visibilité pour nos producteurs. En plus, le monde de la bière touche à toutes les régions du Québec… Santé!

    Voir tous les commentaires (2)


    Jean-Michel Perron - Le blogue  Jean-Michel Perron

    Classé dans : Découvertes touristiques, Tourisme autochtone — Jean-Michel Perron @ 19 h 23 min

     

    J’ai la chance de faire un métier extraordinaire. En fin de semaine, j’étais au travail sur deux de mes mandats à Manawan et à Montmagny.

    Avec mes amis de la nation Atikamekw de Manawan (87 km au nord de Saint-Michel-des-Saints, 3h30 de Montréal) sur le magnifique site traditionnel Matakan, nous avons reçu sous le tipi le représentant de l’agence réceptive Jonview (Mounir Harti) et d’Authentik Canada, (Marylène Fauvelle). Bravo Régis Niquay (écoutez ICI son talent de chanteur) et sa conjointe Constance pour leur accueil et les délicieux brochets, dorés, banik et  viande d’orignal. Superbe prestation privée sous le tipi de 4 membres du groupe de tambours traditionnels BlackBear, l’un des meilleurs au Canada.  Un bel exemple de tourisme équitable, ici au Québec : 95% des revenus des séjours des touristes restent dans la communauté et c’est l’authenticité qui est mise de l’avant! Pas besoin de se rendre au Bouthan pour être dépaysé et apprendre d’une autre culture…

    Le site Matakan, perdu sur une île du lac Kempt (photo Marylène Fauvelle)

    Le site Matakan, samedi matin, isolé sur une île de l'immense lac Kempt (photo Marylène Fauvelle)

    Mon ami Régis à la pêche traditionnelle (doré dans le filet)

    Mon ami Régis à la pêche traditionnelle (doré dans le filet)

    Jusqu’à la fin de semaine prochaine, c’est le Festival de l’Oie blanche de Montmagny à 45 minutes à l’Est de Québec. 1,5 millions de grandes oies blanches migrent de l’Arctique vers les Etats-Unis et s’arrêtent pour se nourrir chez nous…. Montmagny, avec ses tours guidés accompagnés par un représentant d’Ornitour, permet de vraiment bien observer et comprendre cet animal étonnant qui est fidèle en couple jusqu’à la mort…(!!!) Le guide,  Jocelyn Landry, est vraiment très compétent et passionnant à écouter.

    IMG_2013

    Le guide d'Ornitour, Jocelyn Landry dimanche passé sur le quai de Montmagny

    L'oie des neiges mâle peut peser jusqu'à 3,5kg (photo Samuel Perron)

    L'oie des neiges mâle peut peser jusqu'à 3,5kg (photo Samuel Perron)

    Vue du quai de Montmagny: les oies, le fleuve et les montagnes de la chaîne des Laurentides

    Vue du quai de Montmagny: les oies, le fleuve, l'ïle aux Grues et les montagnes de la chaîne des Laurentides dans le secteur du Mont Sainte-Anne

    À vous de jouer!

    Réagissez | Imprimez | Envoyez à un ami

    Aucun commentaire

    Faire le premier commentaire


Contactez-nous
HD Marketing
42, rue Tardif, Québec (Québec) G1B 3K5
T 418.667-9122 | info@hdmarketing.ca